SEO : ce que Google nous réserve en 2020

Le leader américain représente plus de 90% des recherches web en France. Autant dire que toute modification de l’algorithme de Google, revêt un enjeu majeur pour toute marque et entreprise, conscientes de l’importance du référencement naturel. Si 2019 avait été l’année des modifications visuelles et du perfectionnement du « machine learning » version Google, que prépare le groupe Alphabet en 2020 ?

Si personne ne connaît vraiment la recette du célèbre moteur de recherches, à part quelques têtes pensantes en Californie, certains tentent régulièrement de percer son mystère, et d’identifier les modifications mises en place par Google. De son côté, le moteur livre également certains indices ou grandes orientations de temps à autre. A en croire certains, 2020 devrait être encore l’année du mobile et du HTTPS, mais aussi bien sûr de toujours plus de recherche naturelle et de machine learning.

Tout le monde au HTTPS ?

L’HyperText Transfer Protocol Secure ou HTTPS, est la combinaison du HTTP avec une couche de chiffrement comme SSL ou TLS. Initialement destiné au site d’e-commerce, ce protocole tend à se généraliser pour permettre d’apporter de la sécurité au visiteur qui peut vérifier l’identité du site web auquel il accède, grâce à un certificat d’authentification émis par une autorité tierce, réputée fiable.

Ce protocole est visible en haut à gauche de l’adresse (url). Il est de plus en plus demandé, notamment par les navigateurs, et on peut imaginer que Google sanctionne plus fortement les sites web restés encore au simple HTTP. Ajouter ce protocole coûte le plus souvent une centaine d’euros par an, selon votre hébergeur.

Mobile et rapidité

“L’expérience mobile, notamment la rapidité de chargement d’une page, est vraiment une priorité, sinon les internautes vont préférer faire leurs recherches sur Twitter, ou d’autres plateformes plus rapides” avait affirmé John Mueller, webmaster trends analyst chez Google, lors du dernier SMX Paris en novembre dernier.

Si le caractère « responsive » (adapté à tous les supports numériques (PC, tablette, mobile) d’un site web n’est plus une option, il reste encore des réfractaires, et il est à craindre pour eux que l’algorithme Google version 2020 les sanctionne encore plus. De même la rapidité d’affichage des pages d’un site est depuis des années maintenant, une donnée fondamentale pour le classement des résultats. Cette tendance devrait se poursuivre et s’accentuer encore cette année.

Fini les mots clés, bonjour la recherche naturelle ?

En 2020, Google devrait également poursuivre sur la voie d’une recherche plus naturelle, dite NLP (Natural Language Processing). Si pendant longtemps, le moteur a basé ses résultats en fonction de la simple succession de mots clés que tape l’internaute, ce temps est révolu. La firme californienne propose depuis déjà plusieurs années une recherche dite intelligente, à partir d’une simple phrase vocale prononcée sur son mobile, ou en tapant une phrase sous la forme d’une question par exemple.

Comprendre le langage naturel (et pas seulement des enchaînements de mots-clés), c’est l’objectif visé par Google depuis plusieurs années. C’est d’ailleurs déjà la promesse, plutôt tenue d’ailleurs, de Google Home, son enceinte intelligente qui répond à d’innombrables questions de manière intuitive. Autant dire que la firme américaine est bien avancée en la matière, et ce n’est que le début.

Bienvenue à Bert

En la matière, Google a déployé en France depuis décembre Bert, son algorithme de « machine learning » maison, censé affiner ses résultats liés à une recherche en langage naturel, en format vocal ou écrit. L’idée est désormais d’anticiper les questions posées par les internautes. Mais c’est aussi de pouvoir y apporter des réponses les plus précises possibles, avec un contenu le plus informatif et didactique possible.

On peut imaginer que cette tendance se poursuive, avec de plus en plus sites sanctionnés car ne répondant pas directement à une question précise. Le référencement naturel doit donc impérativement se concevoir de manière de plus en plus intuitive, avec une logique de question-réponse.

Featured snippet, People also ask, et autres Knowledge graph

D’ailleurs, Google met déjà en avant cette logique de question-réponse depuis déjà de longs mois. Destinés à anticiper les requêtes des internautes, le moteur propose des modules type featured snippet, people also ask, knowledge graph et autres résultats qui sont mis en avant sur sa première page de résultats. Une chance évidemment pour les sites qui bénéficient de cette mise en avant gratuite, une petite catastrophe pour les autres, car ces modules capteraient désormais plus de 50% du trafic.

Si le contenu doit répondre parfaitement à une question, il devient indispensable également de se démarquer d’un listing froid et répétitif. En osant le décalage, l’humour, le second degré ? Pourquoi pas. Au-delà d’un contenu global suffisamment fort et cohérent pour Google, l’originalité peut faire la différence surtout dans le titre. L’idée peut être d’interpeller l’internaute, le surprendre, le faire sourire, voire le choquer. Laissez parler votre créativité.

Related Posts

Leave a Comment

Merci de saisir le texte... * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.